C’est une situation qui vous est probablement familière : vous revenez de faire de la photographie et, une fois vos fichiers sur l’ordinateur, vous vous rendez compte que vos clichés sont flous. Il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer ce résultat, mais dans la grande partie des cas, ce sera le photographe qui sera à blâmer. Je vous présente donc dans les prochaines lignes trois raisons qui sont généralement la source de ce problème.

Les vibrations

L’une des raisons les plus fréquentes d’une photographie qui n’est pas nette concerne le fait que l’appareil photo sera sous l’influence de vibrations. Plusieurs causes peut être mentionnées ici. La première, et la plus évidente, est que vous utilisez un temps de pose trop lent sans que vous ayez un moyen pour stabiliser votre appareil. Typiquement, si vous photographiez à main levée et que vous êtes en position stable, vous pourrez bien vous en sortir si votre vitesse d’obturation est plus rapide que la valeur de la focale utilisée. Par exemple, si vous prenez des photos à 200mm, vous devriez être capable d’avoir une photographie nette à partir de 1/200. Ceci est toutefois une règle de base. Avec les appareils photo ayant de hautes résolutions et où il est possible de discerner facilement le moindre flou,  je vous avouerais que dans mon cas, si ma vitesse est plus lente que 1/320, j’utiliserai un trépied pour ne pas avoir de surprise.

Il se peut également que, malgré le fait que vous utilisiez un trépied, vos photographies ne soient pas parfaitement nettes. Il est possible que ce soit parce que votre trépied ne soit pas stable, notamment parce qu’un élément (patte, tête ou colonne centrale) n’est pas fixe, que sa position est précaire (pattes dans le sable, les pierres, la boue, etc.), ou encore parce qu’il n’est tout simplement pas de bonne qualité. Un bon trépied est primordiale en photographie de paysage et c’est une pièce d’équipement qui durera longtemps. N’hésitez pas à investir.

Une ouverture qui n’est pas adéquate

L’utilisation d’une valeur d’ouverture précise dépend de plusieurs facteurs comme l’intention du photographe dans le désir ou non d’obtenir une grande profondeur de champ, ou encore la quantité de lumière disponible. Ce qu’il faut cependant savoir, c’est que l’ouverture employée aura une répercussion sur le piqué de la photographie. D’un côté, si vous utilisez de grandes ouvertures (f/4, f/2.8, f/1.8, etc.), la qualité sera grandement diminuée dans les coins. De l’autre, les plus petites ouvertures (f/13, f/16, f/22, etc.) généreront quant à elles de la diffraction, ce qui aura pour effet de réduire la netteté de l’ensemble de la photo.

Ces deux facteurs ne signifient pas que vous n’aurez pas un bon rendu. Les objectifs de bonne qualité ont d’ailleurs un bon contrôle de ces limitations physiques. Cela veut tout simplement dire que les objectifs n’auront pas leur meilleur piqué à ces ouvertures. La considération de ces limitations devient en ce sens stratégique dans la réalisation d’une photographie. À grande ouverture, vous pourriez par exemple éloigner les éléments importants des extrémités, tandis que lors de l’utilisation d’une petite ouverture, vous pourriez privilégier f/16 plutôt que f/22 puisque les gains de profondeur de champ ne sont généralement pas significatifs et que la diffraction augmente considérablement.

Dans le cas où vous n’auriez pas de contraintes liées à la profondeur de champ ou encore par rapport à la luminosité d’une scène, sachez également que chaque objectif a une ouverture optimale. Celle-ci générera le meilleur piqué possible en fonction de l’objectif. Elle se situe généralement à deux valeurs d’exposition (EV ou Stops) de l’ouverture maximale de l’objectif. Par exemple, un objectif dont la plus grande ouverture est de f/4 aura une ouverture optimale aux alentours de f/8.

Olympic National Park, WA, USA

Une grande ouverture (f/4) a été utilisée afin d’obtenir un flou et isoler la grue. Aucun élément important n’a été placé dans les coins. C’était à Shi Shi Beach, WA, USA

Une mauvaise mise-au-point

La dernière raison pour laquelle votre photographie pourrait ne pas être nette concerne une mauvaise gestion de la mise-au-point. Ce genre de situation peut être premièrement causée par manipulation inadéquate de l’appareil photo; la mise-au-point automatique n’aura pas bien fonctionné parce que la scène n’était pas assez contrastée. Une mise-au-point à un endroit différent devra alors être sélectionné ou vous devrez peut-être tout simplement faire la mise-au-point de façon manuelle. Il se peut aussi que vous n’ayez pas déterminé le bon endroit pour faire la mise-au-point en fonction de l’ouverture et de la focale utilisée afin d’atteindre l’hyperfocale. Dans ce cas, vous devrez reconsidérer l’ouverture employée et l’endroit de la mise-au-point. La fonction « aperçu de profondeur de champ » devient dans ce cas extrêmement intéressante.

L’importance de la vérification

Que ce soit l’une ou l’autre des raisons mentionnées ci-dessus, il important d’intégrer dans votre routine la vérification de chaque photographie que vous prenez. Ça signifie, qu’une fois avoir appuyé sur le déclencheur, vous agrandirez systématiquement la photo à 100% afin d’être certain que tout est net. Si ce n’est pas le cas, vous aurez à déterminer si le problème émane de vibrations, d’une ouverture qui n’est pas adéquate ou encore d’une mauvaise mise-au-point. J’effectue continuellement cette démarche pour ne pas être déçu une fois devant mon ordinateur.

Réflexions et commentaires

Si vous avez des questions ou des commentaires, je vous invite à m’écrire, que ce soit en utilisant l’espace ci-dessous ou par l’entremise des moyens listés ci-contre. Notez que mon blogue a beaucoup d’autres articles qui pourraient vous intéresser ! 

Pour me joindre
Facebook  | Courriel | Infolettre | Instagram


Death Valley National Park, CA, USA

Une ouverture de f/8 a été utilisée afin de maximiser le piqué de la photo. La distance élevée des éléments de la scène m’a permise d’être en hyperfocale à cette ouverture, tous les éléments étant ainsi parfaitement nets. C’était à Death Valley National Park, CA, USA

Commentaires Facebook
Vous aimez ce que vous lisez ?
Inscrivez-vous à l'infolettre pour être périodiquement tenu au courant des derniers articles, nouvelles, aventures, ateliers et promotions !
Vous pourrez vous désabonner en tout temps. Aucune information vous concernant sera divulguée.