Le manque de lumière, le froid, l’humidité : la nuit pose des défis techniques et créatifs importants pour le photographe. Il peut donc être difficile de s’y retrouver et de savoir avec quels paramètres démarrer pour obtenir des résultats intéressants, et ce, surtout si c’est une première fois ! Cet article vise a donner une base à toute personne désirant plonger dans la photographie de paysages nocturnes et photographier un ciel étoilé. Chaque paramètre important de l’appareil photo sera abordé tout en fournissant des explications. Certaines références à des techniques et connaissances relatives à la photographie de paysages nocturnes viendront quant à elles compléter l’article afin que le lecteur puisse comprendre la démarche.

Si vous voulez sauter directement aux paramètres de base, vous pouvez aller lire le résumé à la toute fin de la page ou en cliquant ici.

Une série portant sur la photographie nocturne

Cet article fait partie d’une série de billets portant sur la photographie de paysages nocturnes. Si vous êtes intéressé.e.s par ce type de photo, je vous invite à jeter un oeil aux liens ci-dessous. 

Au préalable

Il est important avant même de penser à ajuster les paramètres de son appareil photo d’avoir fait une planification adéquate afin d’avoir des conditions propices à la prise de photos. 

Concrètement, cela signifie que le photographe aura  : 

C’est donc après avoir effectué toute cette démarche que le photographe se retrouvera derrière son trépied, dans l’obscurité, à choisir ses paramètres pour ultimement appuyer sur le déclencheur. 

Paramètres de base et quelques explications 

Pour les photographes qui ne sont pas familiers avec la photographie nocturne, on comprend donc que de se retrouver dans l’obscurité peut apporter une certaine confusion sur les paramètres à choisir pour obtenir des résultats intéressants. Si vous en êtes à votre première fois, les paramètres ci-dessous vous donneront une solide base pour commencer. 

Il est conseillé de suivre l’ajustement des paramètres l’un à la suite de l’autre pour maximiser la qualité de la photographie. Chaque ajustement aura quelques explications afin de vous aider à comprendre la démarche. 

Mode de l’appareil photo : Manuel 

Ce mode vous permet d’ajuster indépendamment les trois paramètres d’ajustement de l’exposition, soit la vitesse d’obturation, l’ouverture et le signal ISO. C’est extrêmement important puisque la noirceur et les contraintes liées à l’intention du photographe (qui sera abordé plus bas) font en sorte que les modes semi-automatiques de l’appareil photo (P, S, A) ne vous permettront pas d’obtenir les résultats désirés. 

Format de l’image : RAW

Ce format vous permet d’avoir une meilleure qualité de fichier, vous permettant par la suite de le développer et d’obtenir un résultat beaucoup plus intéressant. 

Mode de mesure de la lumière : Moyenne pondérée centrale

Ce type de mode de mesure fonctionne relativement bien. Toutefois, en contexte nocturne, l’appareil aura probablement beaucoup de difficulté à bien évaluer l’exposition de sorte que vous devrez davantage vous référer à votre histogramme pour réajuster vos paramètres. Ce sera abordé plus bas. 

Balance des blancs (BB) : Automatique

Il n’y a pas de valeur Kelvin qui puisse être donnée et qui fonctionnerait pour tous les ciels pour la simple et bonne raison que ça dépend si votre ciel est exempt ou pas de pollution lumineuse et si la lune présente. La BB est pleinement ajustable sans qu’il y ait aucune qualité perdue de sorte que vous pouvez toujours ajuster à votre convenant lors du développement. Dans l’article intitulé Astuces pour développer vos photographies nocturne, un excellent truc est donné pour trouver la bonne BB. 

Il faut également noter que la BB peut être utilisée de façon créative pour donner une certaine ambiance à la photo. 

Réduction du bruit 

Les paramètres de réduction du bruit de l’appareil photo sont utiles lorsqu’un photographe prend des photos en JPEG. Dans le cas de photos prises en RAW, ce processus sera effectué dans le logiciel de développement. L’avantage est, qu’en désactivant la réduction du bruit de l’appareil photo, il est possible de sauver énormément de temps lors de la prise de photos puisque l’appareil passe par un processus durant aussi longtemps que le temps pose utilisée. Ceci signifie que pour une pose de 30 secondes, autant de temps sera nécessaire pour réduire le bruit, doublant le temps requis pour obtenir une photo. De plus, en désactivant ces options, vous avez un meilleur contrôle de résultat final en réduisant vous même, comme vous le désirez, le bruit présent dans la photo. 

Concrètement, il faut donc s’assurer de désactiver les paramètres suivants : 

  • Réduction du bruit — Désactivée
  • Réduction du bruit ISO — Désactivée

Focale : 11mm à 24mm

Pour des raisons pratiques et créatives exposées dans cet article, le photographe de paysages nocturnes cherchera généralement à photographier avec des objectifs grands-angles. Ceci est particulièrement vrai si l’intention est d’avoir des étoiles étant fixes dans le ciel, chose étant expliqué dans cet article. Pour ceux et celles qui possèdent un plein capteur, cela peut signifier des objectifs partant de 16mm, 15mm, 14mm, ou même 11mm, jusqu’à 24mm.1)Des objectifs comme le 16-35mm f /2.8 ou encore le 14-24mm f /2.8 sont très intéressants. Pour les appareils APS-C, cela équivaut à environ 10mm à 16mm2)On pourrait par exemple nommer le Tokina 11-16mm f /2.8 qui est une alternative très intéressante..

Cette restriction tombe toutefois si vous voulez faire des traînées d’étoiles. Une longues focale aura même pour avantage de diminuer le temps de pose pour obtenir rapidement de longues traînées. Plus d’informations à cette adresse. 

Les réglages de l’exposition

Comme vous le savez, les trois paramètres déterminant l’exposition de la photographie, soit l’ouverture, le temps de pose et le signal ISO, sont énormément sollicités en photographie nocturne par le manque de luminosité de la scène. Cette faible clarté n’est toutefois pas uniforme dans le sens où la lune, la pollution lumineuse ou un fort orage magnétique (aurores boréales) peuvent grandement influencer l’exposition. Les paramètres proposés doivent être donc pris comme une base qui s’appliqueront bien pour des photos effectuées pendant une nuit sombre avec peu ou pas de lumière provenant de la lune ou d’autres sources.  

Dans le cas où une des sources de lumières décrite ci-dessus est très présente, il se pourrait que les paramètres du signal ISO, de l’ouverture et du temps de doivent être modifiés de façon à faire pénétrer moins de lumière jusqu’au capteur. Le photographe pourra à ce moment choisir plusieurs tactiques, mais il est conseillé de commencer par réduire le signal ISO pour par la suite se pencher sur l’ouverture puis le temps de pose. 

La lune a un effet important sur la luminosité d’une scène. À gauche, la pleine lune éclaire les blocs de glace et l’ensemble du paysage. Comme sa lumière était forte, un ISO relativement bas (ISO 1000), une ouverture plus petite (f/5.6) pour maximiser le piqué et un temps de pose moins long (20 secondes) ont été utilisés. Dans la photo de droite, comme la nuit était complètement noire, des paramètres plus poussés ont été mis d’avant (ISO 4000, 30sec, f/2.8).

Ouverture (f/) : f /2.8

Une valeur de  f /2.8, ou le mieux que votre objectif puisse donner, est conseillée afin de capter le maximum de lumière. Ceci étant dit, si vous utilisez des objectifs ouvrant davantage que  f /2.8 et que vous débutez, il n’est pas recommandé d’aller au-delà de cette valeur puisqu’il devient difficile de bien faire la mise au point et que le piqué diminue généralement beaucoup.

Temps de pose / Vitesse d’obturation

Pris simplement, le temps de pose variera en fonction de votre intention. Deux options sont possibles. 

a. Des étoiles immobiles dans le ciel

Dans le cas où vous voulez prendre des photo avec les étoiles qui semblent immobiles dans le ciel, vous devrez sélectionner un temps de pose en fonction de la focale utilisée. Pour ce faire, il est conseillé d’utiliser la Règle du 500 qui va comme suit : 

500 / longueur focale de votre objectif = la plus longue exposition possible sans que les étoiles commencent à être floues

Le temps de pose devrait donc, si vous utilisez un objectif grand-angle, varier entre 20 et 30 secondes. Si vous n’êtes pas familiers avec cette technique, j’ai écrit un article qui détaille la démarche. C’est à cette adresse.

b. Des traînées d’étoiles

Si votre but est de plutôt obtenir de longues traînées d’étoiles dans le ciel, il y aura deux options qui s’offriront à vous. Vous pouvez faire une très longue pose (10 minutes ou plus) ou faire une successions de poses moins longues (environ 30 secondes) et les combiner ensemble dans Photoshop. Pour connaître les détails de ces deux techniques, vous pouvez vous référer à cet article. 

Signal ISO

Comme l’ISO est le seul paramètre qui n’influence pas la lumière captée par l’appareil photo et que son augmentation compromet la qualité du fichier, le photographe voudra le garder cette valeur le plus bas possible et l’ajustera donc en dernier lieu, après avoir déterminé son ouverture et son temps de pose. 

Typiquement, si vous utilisez la règle du 500 pour obtenir des étoiles fixes, je vous conseille de commencer à ISO 1600 et doucement monter afin d’avoir un exposition adéquate. Si vous possédez un appareil d’entrée de gamme, je vous recommande de vous en tenir à 3200. Si vous avez un appareil de gamme amateur avancé ou professionnel, vous pouvez pousser cette valeur jusqu’à 6400, voire même plus si vous êtes à l’aise avec le développement et la réduction du bruit. 

Cette photo a été prise avec un Nikon D800 à un ISO de 6400. Un travail important de réduction du bruit a été effectué dans LR afin d’avoir une photo qui soit esthétiquement intéressante.

Dans le cas des traînées d’étoiles, cette valeur variera grandement tout dépendant de la technique employée. Cela pourrait en effet varier de 800 à 100 ISO (!). Pour avoir plus de détails, veuillez lire l’article à ce sujet.

En résumé 

En faisant une synthèse de ce qui a été développé plus haut, vous devriez avoir sélectionné ces paramètres : 

  • Mode de l’appareil photo : Manuel
  • Format de l’image : RAW
  • Mode de mesure de la lumière : Moyenne pondérée centrale
  • Balance des blancs : Automatique
  • Réduction du bruit : 
    • Réduction du bruit — Désactivée
    • Réduction du bruit ISO — Désactivée
  • Focale :
    • Pour un ciel avec des étoiles fixes, 11mm à 24mm pour plein capteur et 10 à 16mm pour APS-C
    • Pour un ciel avec des traînées d’étoiles, pas d’importance
  • Ouverture : f/2.8 si possible
  • Temps de pose : 
    • Selon la règle du 500 si intention est d’avoir des étoiles fixes (Voir article)
    • 30 secondes plusieurs minutes pour des traînées d’étoiles (Voir article)
  • Signal ISO : 1600 de base. Ajuster à la hausse pour des nuits sombres. Ajuster à la baisse pour des nuits claires (lune, pollution lumineuse, fortes aurores boréales).

Pour en savoir plus sur la photographie de paysages nocturnes

Comme mentionné plus tôt, cet article fait partie d’une série de billets portant sur la photographie de paysages nocturnes. Si vous êtes intéressé.e.s par ce type de photo, que vous voulez en savoir d’avantage, je vous invite à jeter un oeil au menu ci-dessus.

Réflexions et commentaires

J’espère que vous avez apprécié cet article. Si vous avez des questions ou des commentaires, je vous invite à m’écrire, que ce soit en utilisant l’espace ci-dessous ou par l’entremise des moyens listés ci-contre. N’hésitez pas à partager si vous appréciez ce que vous lisez et voyez. 

Pour me joindre
Facebook  | Courriel | Infolettre | Instagram


 

Notes   [ + ]

1. Des objectifs comme le 16-35mm f /2.8 ou encore le 14-24mm f /2.8 sont très intéressants.
2. On pourrait par exemple nommer le Tokina 11-16mm f /2.8 qui est une alternative très intéressante.
Vous aimez ce que vous lisez ?
Inscrivez-vous à l'infolettre pour être périodiquement tenu au courant des derniers articles, nouvelles, aventures, ateliers et promotions !
Vous pourrez vous désabonner en tout temps. Aucune information vous concernant sera divulguée.