C’était un matin ennuagé de novembre. Il avait plu toute la nuit de sorte que l’air était frais et chargé en humidité. J’étais tout près des berges du Saint-Laurent et je me dirigeais vers un de mes endroits favoris pour faire de la photographie de paysage. Je marchais dans un chemin et tout était silencieux, si ce n’était que le cri de quelques corneilles. J’étais perdu dans mes pensées quand des branches bougèrent à quelques mètres, me ramenant abruptement à la réalité. C’était ce cerf de virginie, ce mâle que j’avais vu tant de fois au loin sans être capable de l’approcher. Il était là, tout près de moi, me fixant, massif et gonflé d’attitude. J’étais excité d’enfin le voir de si près. Doucement, je levais mon appareil photo. Je prenais une grande respiration pour stabiliser mon bras qui tremblait. Puis, juste au moment où j’appuyais sur le déclencheur, la lumière rouge du soleil trouvait son chemin entre les nuages pour aller sélectivement toucher cette magnifique bête.

Son regard me croisa que quelques secondes et, puissamment, il effectua quelques bonds en déchargeant un énorme souffle pour s’enfoncer dans les buissons. Il était toujours visible, mais dissimulé dans la végétation. C’est à ce moment que, du coin du regard, j’apercevais une femelle immobile dans les fourrages. Je venais de comprendre pourquoi, cette fois, j’étais si près de ce mâle.

La lumière disparut aussi rapidement qu’elle était apparue, amenant avec elle la femelle qui se faufilait doucement dans la forêt. Le mâle me tourna alors le dos pour s’élancer gracieusement dans un champ.

Aussi courte que cette rencontre avec ce cerf de virginie avait été, j’en avais apprécié chaque seconde.

À propos des photos

Je vous invite à regarder la petite série ci-dessous en cliquant sur les photos. Vous pourrez alors les visionner en grand sur fond sombre. Portez attention au changement de lumière qui s’opère de la première à la dernière photo. Le tout s’est effectué en moins de deux minutes.

Réflexions et commentaires

Si vous avez des questions ou des commentaires, je vous invite à m’écrire, que ce soit en utilisant l’espace ci-dessous ou par l’entremise des moyens listés ci-contre. N’hésitez pas à partager si vous appréciez ce que vous voyez. 

Pour plus de photographies animalières, je vous invite à cliquer ici.

Pour me joindre
Facebook  | Courriel | Infolettre | Instagram



Vous aimez ce que vous lisez ?
Inscrivez-vous à l'infolettre pour être périodiquement tenu au courant des derniers articles, nouvelles, aventures, ateliers et promotions !
Vous pourrez vous désabonner en tout temps. Aucune information vous concernant sera divulguée.